Les disques enregistrés par le Concert Brisé

Cliquez sur les pochettes des disques pour dérouler les informations détaillées, écouter des extraits et commander.

Fontana/Gabrieli: Sonate & Canzone
Antonio Bertali: Sonatas
The Art of Heinrich Scheidemann
Venetian Art 1600, The new instrumental style by G.B. Fontana & G.B. Buonamente
Buxtehude, Cantatas & Sonatas
Style fantastique

« Buxtehude, Cantatas & Sonatas »

  1. « Quemadmodum desiderat cervus », BuxWV 92, Soprano & 3 Instrumenten, Orgel, Theorbe, Cembalo

  2. Sonate in g-Moll op. 2 Nr. 3, BuxWV 261 (Zink, Posaune, Dulzian, Orgel, Cembalo, Theorbe
  3. « O Gottes Stadt », BuxWV 87 Soprano, 4 Instrumenten, Orgel, Theorbe, Cembalo
  4. Sonate BuxWV 269, (Geige, Zink, Posaune, Dulcian, Orgel, Theorbe, Cembalo
  5. « O Clemens, O mitis, o coelestis Pater », BuxWV 82, Soprano, 4 Instrumenten, Orgel, Theorbe
  6. « Klage Lied », BuxWV 76b, Soprano, Zink, Orgel, Theorbe
  7. Sonate a tre Bux WV 271, Geige, Zink, Posaune, Orgel, Theorbe, Cembalo
  8. « Lauda anima mea », BuxWV 67 Soprano & 3 Instrumenten Soprano, 4 Instrumenten, Orgel, Theorbe, Cembalo
  9. Quemadmodum, BuxWV 92

Dagmar Šaṥková, soprano - William Dongois, cornet - Christine Moran, violon - Stefan Legée, sacqueboute -
Katharina Bäuml, doulciane - Hadrien Jourdan, orgue - Carsten Lohff, clavecin - Benjamin Perrot, théorbe.

Enregistrement église du Lac de l’Abbaye (39), Août 2010.
Production ACCENT, ACC 24240

Revue de presse :

« […] Dies ist eine der besten Buxtehude-Interpretationen, die ich in den letzten 25 Jahren gehört habe. » « […] C’est une des meilleures interprétations que j’ai entendu ces 25 dernières années. » Robert Strobl, TOCCATA, janvier 2012

« Pour l’élan, l’intensité, la souplesse, la déclamation, Šaṥková et l‘équipe de Dongois éclipsent tous ceux qui s’étaient risqués dans les vocalises intarissables tricotées par Buxtehude…Les instruments conduisent l’ostinato (du Quemadmodum) avec un swing impeccable, la soprano papillonne, clame à pleine voix son impatience et son désir joyeux. C’est enivrant…  » Gaëtan Naulleau, Diapason N° 599, février 2012

« […] En ces temps où la tentation est grande, chez certains baroqueux, d’instrumentaliser artefacts et émotions, la spontanéité de sentiments témoignée par le Concert Brisé fait de cet album un disque habité, dont il est difficile de se déprendre. »Roger Tellart, CLASSICA, février 2012

Commander

Pour commander ce disque, merci d'utiliser le formulaire de contact.

Anchror, ancor...
Dietrich Buxtehude : Music for cornett
L'Âge d'or du cornet à bouquin
Musique transalpine à la cour de Louis XIV
La barca d'amore
La Golferamma

© Le Concert Brisé 2015 - Photos : Patrick Charbon, Carbone Im.