Carsten Lohff

Carsten Lohff

Claveciniste, il a étudié son instrument et la musicologie à la Musikhochschule de Hambourg, sa ville natale. Il a poursuivi ses études avec Johann Sonnleitner à Zurich, Bob van Asperen à La Haye et Gustav Leonhardt à Amsterdam. Il a enseigné à la Musikhochschule de Hambourg et au Meistersinger-Konservatorium de Nuremberg. Il est actuellement Professeur de clavecin à la Hochschule für Künste de Brême. Parallèlement à cette activité d'enseignement, il est membre de l'ensemble Cantus Cölln, avec lequel il a réalisé de nombreux enregistrements et joue dans de nombreux ensembles de musique de chambre.

Christine Moran

Christine Moran

Violoniste, elle est diplômée de l'université de Californie à Berkeley où elle a étudié le clavecin avec Laurette Goldberg. Elle a suivi des études de violon baroque au Canada avec Carlo Novi. Détentrice de la Maîtrise de musique de l'université de Montréal, elle y enseigne ensuite la musique de chambre, joue et enregistre avec l'ensemble Arion et le Studio de Musique Ancienne de Montréal. Vivant en Allemagne depuis 1995, elle est membre de l'ensemble Musica Fiata et de la Cappella Coloniensis. Elle se produit en Amérique du Nord avec le Trinity Consort.

Stefan Legée

Stefan Legée

Il a commencé ses études musicales au conservatoire de Reims. Il a ensuite poursuivi sa formation dans les conservatoires supérieurs de Paris et de Lyon dans lesquels il a obtenu un premier prix de trombone et un certificat de perfectionnement en sacqueboute. Il a développé un goût particulier pour la musique de chambre et a remporté plusieurs prix internationaux en soliste et en ensemble de cuivres. Après avoir été attiré par la découverte de nouveaux répertoires, il s'est intéressé à la démarche et à l'esprit de recherche des ensembles de musique ancienne. Il enseigne le trombone au C.R.R de Saint-Maur et la sacqueboute a la H.E.M de Genève, au sein de laquelle il a développé un projet de recherche sur la sacqueboute: le Projet S.O.L. (Sacqueboute On Line).

Alice Julien-Laferrière

Alice Julien-Laferrière

Alors qu’elle poursuivait ses études de piano, de violon et de Lettres Modernes, Alice découvre le violon baroque en 2007 en suivant des cours avec Amandine Beyer. Cette même année elle entre au CNSMD de Lyon dans la classe d'Odile Edouard, où elle obtient un diplôme de Master de violon baroque en juin 2012. Son sujet de mémoire de recherche de Master est le début d’un travail sur l’influence de l’imitation dans le langage violonistique : suite à ce travail, elle crée l’Ensemble Artifices dédié au domaine de l’imitation en musique. Elle fonde également le Duo des Coloquintes avec la violiste Mathilde Vialle, se produisant dans l’originale formation du duo violon/viole de gambe. Alice se produit régulièrement en concert, principalement au sein de l'Ensemble Correspondances (enregistrements pour ZigZag territoires et Harmonia Mundi), des Surprises (enregistrement pour les Editions Ambronay), du Concert Brisé (Enregistrement pour Accent), des Musiciens de Saint-Julien, des Ombres, de l’Ensemble Pygmalion et des Folies Françoises.

Hadrien Jourdan

Hadrien Jourdan

Il se destine fort tôt à devenir organiste et obtient à 18 ans un diplôme avec prix spécial dans sa ville natale, Genève. Remarqué par Guy Bovet, il poursuivra sa formation dans sa classe à l'Académie de Bâle chez qui il obtient en 1997 un diplôme de soliste avec distinction. Il est lauréat des concours de Bruges (1995) et du Concours suisse de l'orgue (1999) et nommé Lauréat Juventus par le Conseil de l'Europe en 1998. Il est directeur artistique des « concerts.ch » à Genève. Invité par d'importants festivals en Europe et il a enregistré notamment un programme Tomkins et Gibbons sur les orgues historiques de Lanvellec et Josselin (Diapason d'Or), considéré comme un « jalon discographique » et perçu dans le monde de l'orgue comme un événement notoire.

Matthias Spaeter

Matthias Spaeter

Matthias Spaeter est né en 1957 à Genève où il reçoit des cours de guitare dès l’âge de six ans. Après des études musicales complètes commencées à Genève et couronnées des plus hautes distinctions au Conservatoire de Musique de Fribourg en 1977, il entreprend par lui-même l’étude de différents instruments de la famille du luth. Comme luthiste ou guitariste, il pratique un répertoire allant de la Renaissance jusqu’aux créations contemporaines, soit en soliste ou en duo avec différents chanteurs, soit comme membre de divers ensembles ou encore au sein de productions d’opéras ou d’oratorios. Avec orchestre, il est apparu en soliste dans des œuvres de A. Vivaldi, M. Giuliani, J. Novak, L. Brouwer, H.W. Henze, X. Dayer, et ses multiples activités, concerts, enregistrements pour le disque et la radio, l’ont fait collaborer avec M. Corboz, J.C. Malgoire, P. Herreweghe, W. Christie, N. Harnoncourt, R. Clemencic, J. Savall, C. Banchini, J. Tubéry, P. Cao, J. Hempel, T. Koopman, et le mènent régulièrement dans de nombreux pays. Par ailleurs, il a enseigné pendant plus de trente ans au Conservatoire de Musique de Fribourg, notamment dans la classe professionnelle de guitare.

Monika Fischaleck

Monika Fischaleck

Monika Fischaleck a étudié la flûte à bec avec Günther Höller et Dorothee Oberlinger à Cologne et les bassons renaissance et baroque avec Lorenzo Alpert (Genève), Donna Agrell (La Haye) et Christian Beuse (Brème). Actuellement, elle se produit comme bassoniste, doulcianiste et flûtiste à Berlin et joue régulièrement avec des orchestre comme Concerto Copenhagen, Accademia Bizantina, Les Ambassadeurs, ainsi qu'en musique de chambre avec les ensembles "CapellaDunaMobile " et "Sir Moro". Elle se produit par ailleurs dans de nombreux festivals en Europe et elle a participé à de nombreux enregistrements.

Anne Schumann

Anne Schumann

Elle étudie le violon moderne aux "Musikhochschulen" de Weimar et de Dresden. Dès 1989 elle est membre du "Gewandhausorchesters" de Leipzig. Depuis 1993 elle se produit comme violoniste baroque, principalement en Angleterre (avec "The English Baroque Soloists"). À Leipzig, elle fonde son propre ensemble, le Chursächsische Capelle Leipzig lequel s'attache à faire revivre les répertoires oubliés dédiés à la musique de chambre Elle fut plusieurs années 1er violon de "l'orchestre baroque européen". En marge de son activité dédiées au violon et alto baroque, elle travaille sur le répertoire de la viole d'amour.

Martin Bauer

Martin Bauer

Après des études de flûte à bec et la viole de gambe au conservatoire de Strasbourg il se perfectionne d'abord au Conservatoire de Bruxelles en viole de gambe avec Wieland Kuijken et en écriture avec Jan van Landeghem, puis à Bâle avec Paolo Pandolfo. Il a participé à de nombreux ensembles et joue aujourd'hui avec l'ensemble La Fenice, Les Nouveaux Caractères, Le Concert brisé, Les Buffardins, B'Rock (Belgique), le Poème harmonique, Poïésis, Les Folies françoises, et participe régulièrement à des productions d'opéras baroques.
Il travaille dans des domaines différents : musique improvisée, théâtre, danse baroque et contemporaine, chanson. Il est titulaire en France du Diplôme d'état de musique ancienne.

Katharina Bäuml

Katharina Bäuml

Elle a étudié le hautbois moderne aux conservatoires de Hanovre, Hambourg et Mannheim. Passionnée d'instruments à vent anciens elle va à Hambourg puis à la Schola Cantorum de Bâle suivre les cours de Katharina Arfken et suit en parallèle les master classes de Ku Ebbinge, Alfredo Bernardini, Paul Dombrecht et Bruce Haynes. Invitée régulière d'ensembles renommés de musique ancienne elle a participé à de nombreux enregistrements. En 2005 elle a fondé la « Capella de la Torre », ensemble spécialisé dans le répertoire de la musique des XVe et XVIe siècle pour instruments historiques à anches doubles avec lequel elle enregistre pour le label Coviello. Katharina est invitée à donner des Master Class et elle enseigne le hautbois baroque et moderne ainsi que la bombarde, la chalémie et la douciane.

Freddy Eichelberger

Freddy Eichelberger

Après une solide formation d'organiste et de claveciniste, il se consacre avant tout depuis des années à la musique de chambre sur instruments anciens et au théâtre musical, entre autres avec l'ensemble « Les Witches ». Son goût croissant pour l'improvisation l'a amené à jouer avec des musiciens de toutes origines, ainsi qu'à l'enseignement ponctuel au festival d'improvisation de Lausanne et dans divers conservatoires ou académies d'été. Séduit depuis des années par la ville de Marseille, il a fini par s'y installer. Il veille néanmoins sur l'intégrale des cantates de Bach en concert au temple du Foyer de l'âme à Paris (fin prévue en 2022 !).


© Le Concert Brisé 2017 - Photos : Patrick Charbon, Carbone Im.